'Human Flow' by Ai Weiwei

Film

Sous-titré en anglais

Humo:

"J’ai cherché à offrir une image globale de la situation mondiale des réfugiés. Dans tous les camps, j’ai découvert des conditions inacceptables. La rage, la peur et le désespoir ont explosé en moi. Cela m’aiderait sans doute de me calmer, parce que quand la colère dépasse une certaine limite, on en perd les mots."

 

 

Ai WeiweiLa crise mondiale des réfugiés vue par Ai Weiwei. Réalisé avec 25 équipes de tournage dans plus de vingt pays, le film offre son lot de scènes surréalistes. Comme en Grèce, où des camps de tentes dressés entre les rails sont traversés par les trains ; comme ces rangées de tentes parfaitement symétriques filmées de haut et entre lesquelles semblent se déplacer des fourmis ; ou comme ces groupes d’Africains entièrement vêtus de blanc qui paraissent s’échapper d'un projet artistique plutôt que d’une zone de guerre. 

L'artiste chinois ne fait pas que souligner la difficulté de contenir l'étendue du problème et les flux interminables de personnes, il montre aussi la tragédie individuelle des réfugiés. Weiwei nous oblige - littéralement - à les regarder profondément et longuement dans les yeux et à voir au-delà de cette actualité déshumanisée contre laquelle nous sommes presque immunisés. Ses plans puissants et esthétiques comme tout droit sortis d'un film sur la nature alternent avec des images prises au smartphone qui montrent l'horreur de près. Le message est clair : ce ne sont pas des chiffres ou des statistiques - ce sont des gens que leurs compatriotes humains laissent à leur triste sort.