Le briseur de tabous tunisien Rochdi Belgasmi était au Beursschouwburg !

Festival 2018
test

Originaire de M’saken, Rochdi Belgasmi a fait ses premiers pas de danse à l’âge de 10 ans au sein de différents clubs et écoles de danse de la ville. Après avoir obtenu son Bac, il suit une formation académique aux arts de la scène à l’Institut Supérieur des Arts Dramatiques de Tunis, parallèlement à une formation professionnelle en danse contemporaine avec plusieurs professeurs tunisiens et étrangers. Découvrez sa biographie complète ici.

Nous lui avons rendu visite lors d'une représentation en Tunisie :

 

Mis en scène par Belgasmi, « Zoufri » a été programmé, entre autres, à l’Institut du monde arabe à Paris, au Palais de Tokyo, au Moussem Festival Cities à Bruxelles, au Festival SOUAR SOUAR à N’Djamena et au Festival On marche à Marrakech. Le spectacle est de retour à Bruxelles : profitez-en !    

☞ Assistez au Human(art)istic Festival au Beursschouwburg, les 7 et 8 mars 2018

Voici ce que le Huffington Post a écrit à propos de cette performance : "Zoufri retrace l'évolution de la danse « Rboukh » (on donne du « Rboukh » afin de séduire, draguer ou parader) à travers le temps et met en relief les particularités de ce patrimoine rejeté et mis à l'écart. Sa performance a été, par ailleurs, vivement saluée par les spectateurs."

« Moi... Ce 'Zoufri' ...
Un ouvrier comme ils disent...
Je chercherai des moments irrésistibles dans cette vie paisible. Je mettrai en exergue cette envie et je donnerai mon corps déchainé́. Je bougerai mes hanches de rêves en rêves, de bord en bord. Je chasserai le réel dans le subtil et je n’oublierai pas que je suis fragile. Je lutterai par la danse pour improviser la vie... J’écrirai les spasmes d’une histoire en fragments, en usant de charme et de séduction. »